A l’ombre des vainqueurs – De Cazotte Marie-Laure

Résumé : Eté 1940, Jospeh a sept ans. L’Alsace est annexée à l’Allemagne. Pendant six ans, la vie change. A la fin de la guerre, il reste des traces difficiles à effacer. Une Alsace ballottée entre deux drapeaux.

Coup de cœur d’Anne : J’aime les livres qui parle de la guerre de 40, parce qu’au fond, je l’ai vécue, ainsi que les livres avec un fond véridique.

Une dernière danse – Hislop Victoria

Résumé : Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de Grenade quand elle arrive et s’arrête au café El Barril. Soixante-dix ans plus tôt, ce café abritait les Ramirez, une famille prise dans la tourmente de la guerre civile.

Coup de cœur de Jeanne-Françoise : Ce livre se passe à Grenade et parle de la Guerre d’Espagne. Il est bien écrit, parfois des descriptions peu longues, mais on se sent bien dans la situation.

L’archéologue – Philippe Beaussant

Résumé : Mortellement mordu par un serpent, l’archéologue sait qu’il va mourir. En quelques heures, il parle de la vie, de la mort, des civilisations, de la musique…

Coup de cœur de Linda : J’ai lu ce petit livre en Braille, sur cassettes et en format Daisy. Chaque fois, tous mes sens se sont éveillés avec le même émerveillement : j’entendais les flûtes dont parle le héros, je voyais les cheveux dorés de son amour, je sentais la végétation recouvrant les vieilles ruines asiatiques, je touchais les pierres froides et solides des églises…
Un tout grand ouvrage, un superbe témoignage…
Une fois de plus, un serpent a mordu un prince.

Le bleu de tes yeux – Mary Higgins Clark

Coup de cœur de Kimberley : Mary Higgins Clark est l’une des reines du roman à suspens américain. Le bleu de tes yeux est le premier tome d’une série où l’héroïne reprend des affaires qui n’ont jamais été résolues pour en faire une émission où les différents acteurs de la tragédie sont confrontés dans le cadre même de l’affaire. Le danger qui entoure la famille de notre productrice télé apporte une touche supplémentaire à ce roman passionnant !

La chimiste – Stephenie Meyer

Coup de cœur de Kimberley : célèbre pour ses histoires de vampires, Stephenie Meyer surprend le lecteur avec ce nouveau roman. Son héroïne change de nom et est devenue experte pour échapper aux Autorités et, en particulier, à l’Agence. Mais, pour retrouver le droit de vivre dans la lumière, elle accepte une dernière mission : capturer et interroger, à l’aide de ses ruses de chimiste, un homme qui serait un dangereux terroriste. Mais, quelque chose cloche : est-il vraiment coupable et qui est ce frère qui, aussi brillant et têtu qu’elle, fait tout pour lui arracher son prisonnier des mains ?
Après un démarrage un peu lent, ce roman d’aventures et de suspens ne se lâche plus : les personnages sont trop attachants et l’intrigue trop bien écrite…

La série Dear you – Emily Blaine

Coup de cœur de Kimberley : auteur qui s’impose comme une figure majeure du roman d’amour français, Emily Blaine signe une superbe trilogie romantique avec Dear you.
Dans le cadre du Péninsula, sur la cinquième avenue de New-York, une concierge rencontre un magnat des affaires. Il tente tout pour la séduire mais notre héroïne tient absolument à garder une distance professionnelle, surtout quand elle remarque une alliance au doigt du trop beau prince charmant : elle se lance dans une liaison avec un serveur du bar. Mais, comment faire pour ne pas succomber à un homme aussi irrésistible ?
Les personnages secondaires et leurs propres histoires d’amour offrent une touche d’humour et un plus à cette romance incontournable.

Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

 

Résumé : Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est sûr de lui, charmant, plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il…aussi. Alors elle écrit une lettre, il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Une histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et Tchaïkovski, et écrite en vers libres.

Coup de coeur bibliothèque : Une adaptation réactualisée d’Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine.
A écouter pour comparer les deux  ?